Aller au contenu principal Promotions actives

Échanges et retours gratuits pendant 30 jours.
Contactez-nous pour obtenir des conseils personnalisés.

HJ_landing_banner_surnaturel_1

LES MOUVEMENTS

Tous les mouvements de nos montres ont été développés avec soin. Ils sont tous testés et homologués dans notre laboratoire pour assurer un haut niveau de fiabilité tant en termes de précision et stabilité de la marche, qu’en termes de résistance aux chocs et de vieillissement mécanique. D’une part, chaque composant a été minutieusement étudié pour choisir le dimensionnement et le matériau les plus adéquats et d’autre part les opérations d’assemblage sont détaillées de manière extrêmement précise pour que chaque mouvement soit parfaitement conforme aux exigences.

HJ_landing_banner_surnaturel_1

1904 MC

Appelé 1904 MC en hommage à la date création de la première montre bracelet Cartier : Santos, c’est le premier mouvement mécanique à remontage automatique entièrement créé et développé par les horlogers de la Maison Cartier. Avec son double barillet, c’est-à-dire double réservoir d’énergie mécanique du mouvement, ce calibre a été conçu pour garantir une meilleure stabilité chronométrique tout au long de la réserve de marche. Cette force lui permet en plus d’accueillir les complications de Phase de Lune, Chronomètre et Seconde à 6h. Un bouclier réalisé dans un alliage paramagnétique est intégré au boîtier afin d’assurer une bonne protection du mouvement.

HJ_landing_banner_surnaturel_1

1847 MC

Son nom, 1847 MC rappelle l’année de création de la Maison. Ce mouvement mécanique à remontage automatique a été créé et développé par les ingénieurs et horlogers de la Maison Cartier. Ne mesurant que 3.8mm d’épaisseur, il permet d’offrir des montres fines et élégantes.  A l’aide de son système de réglage, chaque mouvement est réglé individuellement et minutieusement par un horloger pour assurer une haute précision au niveau des standards élevés de l’horlogerie suisse. Pour résister efficacement aux champs magnétiques puissants auxquels peut être exposée une montre dans la vie courante et conserver sa précision, le mécanisme d’échappement est conçu avec des composants amagnétiques. Enfin, un bouclier réalisé dans un alliage paramagnétique est intégré au boîtier afin d’assurer une bonne protection du mouvement.

HJ_landing_banner_surnaturel_1

1917 MC

En hommage à l’année de création de la montre Tank par Cartier, ce mouvement mécanique à remontage manuel a été conçu et développé par les horlogers de la Maison Cartier. Le défi était d’adapter les mouvements usuellement de forme circulaire dans les boites de forme de la Maison Cartier. Avec sa forme tonneau de 12.9 x 16.4 mm ce tout petit mouvement, fin de moins de 3mm, décoré de côtes de Genève équipe de fines et élégantes montres. Un bouclier réalisé dans un alliage paramagnétique est intégré au boîtier afin d’assurer une bonne protection du mouvement.

HJ_landing_banner_surnaturel_1

MOUVEMENT QUARTZ A HAUTE EFFICIENCE

En 2018, Cartier inaugure un mouvement quartz à haute efficience avec une autonomie d’environ 8 ans, soit deux fois plus longue que celles des mouvements traditionnels. Pour cela, la Manufacture Cartier a en effet retravaillé et redimensionné le mouvement pour diminuer sa consommation d’énergie, et y a associé une nouvelle pile plus performante.

Il s’agit d’une pile de nouvelle génération à longue durée plus étanche qui optimise l’auto-décharge en la réduisant de moitié et embarque également une capacité supérieure de 5%.

HJ_landing_banner_surnaturel_1

MOUVEMENT SQUELETTE

Apparu dans les années 1930, le squelettage est une signature Maison depuis 2009. Un mouvement inédit qui a fait l’objet d’un dépôt de brevet.

Le mouvement squelette chiffres romains se distingue par son esthétique et sa construction. Les chiffres romains constituent la platine et les ponts et servent de support aux organes fonctionnels du calibre.

Ce mouvement est entièrement créé, développé et assemblé par les horlogers Cartier.

HJ_landing_banner_surnaturel_1

MOUVEMENT MYSTÉRIEUX

Emblématique de l’histoire horlogère de Cartier, le mouvement Mystérieux est né en 1912 de la rencontre de Louis Cartier et de l’horloger Maurice Coüet. La première pendule mystérieuse, baptisée Modèle A, s’inspire des pendules du célèbre illusionniste et inventeur de la magie moderne Jean-Eugène Robert-Houdin.

HEURES MYSTÉRIEUSES

L’affichage Heures Mystérieuses reprend le principe des premières pendules mystérieuses emblématiques de l’horlogerie Cartier mais le miniaturise pour le transposer à l‘échelle d’une montre.

Ces complications semblent suspendues dans les airs car les aiguilles ne sont pas directement reliées au mouvement. Elles sont fixées à deux disques de saphir équipés d’une denture sur le pourtour. Ce sont eux qui entraînent les aiguilles, l’un tournant à la vitesse des minutes, l’autre à la vitesse des heures, actionnés par le mouvement.

DOUBLE TOURBILLON MYSTÉRIEUX

Breveté en 2013, le Double Tourbillon Mystérieux joue sur une double illusion : non seulement le tourbillon volant effectue une rotation complète en 60 secondes (comme sur une construction classique) mais le disque de saphir, qui porte le tourbillon, tourne à son tour sur-lui même toutes les cinq minutes – le tout sans aucune connexion apparente avec un quelconque rouage.

L’ensemble parait ainsi en lévitation. En réalité, une crémaillère placée à la périphérie du disque de saphir le transforme en une roue dentée. Le choix d’une rotation en 5 minutes s’est imposé pour limiter la consommation d’énergie : il en aurait fallu 25 fois plus pour une rotation en une minute.

Haut de la page

Bas de page : vous pouvez ici vous abonner à la newsletter, faire défiler le menu des services, aller aux sites Cartier, changer le lieu de navigation.